mercredi 6 septembre 2017

Ordonnances "Travail": une réduction des Droits aux couleurs de mépris social

Communiqué LDH
Les premières observations du texte de cent soixante pages des cinq ordonnances révèlent sa conformité avec les dispositions du projet de loi d’habilitation.
 La Ligue des droits de l’Homme (LDH) observe que la logique des dispositions prévues qui vont être appliquées dès le 1er janvier 2018 est de fragiliser fortement les droits de l’Homme dans l’emploi et le travail.

Pour découvrir les droits qui sont affectés par ces ordonnances, cliquez su le Code du Travail

Vive la rentrée? Pas pour tout le monde

 Communiqué commun : au moment où des millions de jeunes font leur rentrée scolaire, un certain nombre vont être exclu.e.s de toute forme de scolarisation ou de formation. 

La campagne « Justice pour les jeunes isolé.e.s étranger.e.s » vise à dénoncer avec force le sort de ces jeunes envers lesquels la France ne respecte pas ses obligations.
Au moment où des millions de jeunes font leur rentrée scolaire, où le ministre de l’Education nationale va être filmé au milieu d’écolier.ière.s qui vont ainsi se retrouver sous les feux des médias, un certain nombre de jeunes vont être exclu.e.s de toute forme de scolarisation ou de formation. Parmi eux/elles, des jeunes isolé.e.s (sans famille) qui se voient ainsi refuser l’accès à ce droit fondamental qu’est le droit à l’éducation.
Pour lire la suite de communiqué, cliquez sur la photo.

dimanche 3 septembre 2017

COMMUNIQUE DE LA SECTION LDH Toulon, hommage à François NADIRAS

La LDH de La Seyne s'associe à l'hommage de la LDH de Toulon et présente ses plus sincères condoléances à Elisabeth et ses enfants

La Section LDH de Toulon rend hommage à François NADIRAS, à l’homme qui par son combat incessant, sa détermination à dénoncer le racisme et toute forme de discrimination, a porté la section toulonnaise durant de longues années.
Tu fus notre Président et avec Elisabeth, ton épouse, tu as tracé un chemin qu’il nous revient de suivre pour ne pas oublier que la haine, le déni de l’autre, le rejet des plus faibles, l’abandon de pans entiers de ce qui est de notre mémoire, doivent, encore aujourd’hui, être sans relâche dénoncés.
Le souvenir de tes engagements nous soutient et nous soutiendra longtemps encore, François, tu ne nous as pas quittés.

Pour la section LDH Toulon,

La Présidente, Christine FLORI