vendredi 7 octobre 2016

La vie d’Adèle : Le Conseil d’Etat se prononce en cassation contre l’annulation du visa.

Communiqué de l’Observatoire de la liberté de création
Depuis 2014, le film La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche, présenté en compétition officielle et Palme d’or à Cannes en 2013, est la cible de « Promouvoir » – association catholique traditionaliste bien connue pour ses attaques permanentes des décisions officielles sur la classification des films.
L’association, dont l’objet officiel est la « promotion des valeurs judéo-chrétiennes, dans tous les domaines de la vie sociale », demandait la suspension du visa d’exploitation du film et son interdiction aux mineurs de moins de dix-huit ans, en raison de « plusieurs scènes de sexe présentées de façon réaliste, en gros plan » qui sont « de nature à heurter la sensibilité du jeune public ».

Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez sur l’affiche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire