mercredi 21 septembre 2016

Octobre noir de Didier Daeninckx et Mako, Préface de Benjamin Stora aux éditions Ad Libris,

Une bande dessinée qui, à travers l'histoire d'un jeune homme d'origine algérienne, et de son groupe de rock, nous plonge au cœur du Paris du début des années 60 et des événements du 17 octobre 1961 : 
la répression sanglante, en plein Paris, par la police française, de la manifestation pacifique du FLN, soldée par des centaines de morts et de disparus... Évènement encore aujourd'hui peu assumé. 
Paris, octobre 1961. A quelques mois des accords d’Evian et de l’indépendance de l’Algérie, Maurice Papon, préfet de police de Paris ordonne un couvre-feu qui s’applique aux seuls Français-musulmans. Autant dire, qu’il s’agit là d’une véritable chasse au faciès. La fédération de France du FLN n’entend pas rester les bras croisés. Pour protester contre cette décision raciste, elle décide d’une manifestation à laquelle devront participer tous les Algériens valides. Pacifiquement, des hommes mais aussi des femmes et des enfants vont se mettre en marche. Debout, au cœur de Paris, ils viennent dire NON. La répression sera impitoyable. Une date : 17 octobre 1961.
Pour plus d'infos, cliquez sur la BD.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire