samedi 10 septembre 2016

Hallucination collective à Toulon ? Les femmes agressées ne portaient pas de short

Depuis trois jours, la presse raconte l'agression de deux familles toulonnaises parce que les femmes portaient des shorts. Sauf qu'il n'en était rien, selon l'une des intéressées.
 Hallucination collective à Toulon ?

Il y aurait donc eu une forme d’hallucination collective. Depuis trois jours, la presse et les réseaux sociaux relaient en boucle l’histoire de ces deux familles agressées à Toulon parce que les deux femmes «portaient des shorts». Ce que certains ont rapidement lié à une expression de l’islam radical, ne tolérant pas des femmes court vêtues… Sauf qu’on apprend ce vendredi matin dans Nice Matin que de shorts… il n’y avait pas.
Plus encore : la tenue, à en croire une des femmes présentes, «n’était pas en cause». «Nous n’étions pas en short. Nous étions en tenue de sport. Un premier jeune nous a mal parlé et puis les choses ont rapidement dégénéré alors que nous étions en famille et avec nos enfants …»L’article assure que les intéressés ont été surpris de la médiatisation de l’affaire. De fait, selon les informations de Libé, les deux femmes étaient en legging...

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo panoramique de Toulon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire