mercredi 28 septembre 2016

Etats-Unis: Face aux tensions raciales, Serena Williams «ne veut pas rester silencieuse»

Comme Martin  Niemöller , Serena Williams estime que « Le silence des pantoufles est plus dangereux que le  bruit des bottes »
La N.2 mondiale du tennis féminin raconte avoir eu peur pour son neveu qui passait en voiture devant un policier...Serena Williams «ne veut pas rester silencieuse». Au moment où les tensions raciales sont exacerbées aux Etats-Unis après de nombreuses bavures policières contre des Noirs, la N.2 mondiale du tennis féminin s'est exprimée mardi sur sa page Facebook. Celle qui a remporté 22 titres du Grand Chelem a fait part d'une expérience personnelle qui l'a incité à sortir de son silence.

«J'ai demandé (ce mardi) à mon neveu de 18 ans de me conduire à des rendez-vous pour que je puisse travailler sur mon téléphone portable. Au loin, j'ai vu un policier sur le côté de la route. J'ai rapidement vérifié si mon neveu respectait la limitation de vitesse», raconte la championne.
Pour lire la suite de l’article, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire