jeudi 29 septembre 2016

Des experts de l'ONU appellent à abroger les lois restrictives sur l'avortement

A la veille de la Journée mondiale d'action pour l'accès à l'avortement sûr et légal, un groupe d'experts des droits de l'homme des Nations Unies a appelé les États à travers le monde à abroger les lois et les politiques restrictives sur l'avortement, et toutes les mesures punitives et les obstacles discriminatoires pour accéder aux services sûrs de santé reproductive.

Les experts ont également exprimé leur soutien à l'appel de plusieurs organisations non-gouvernementales de faire du 28 septembre la journée officielle des Nations Unies pour l'avortement en toute sécurité dans le monde entier, afin d'exhorter les gouvernements à dépénaliser l'avortement et de fournir des services de santé reproductive d'une manière légale, sûre et abordable.
Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), environ 22 millions d'avortements à risque ont lieu chaque année dans le monde et on estime que 47.000 femmes meurent chaque année de complications après avoir eu recours à des pratiques dangereuses pour interrompre une grossesse.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le message.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire