vendredi 19 août 2016

Pourquoi le burkini divise-t-il la société française ?

La décision des maires d'interdire le burkini sur certaines plages en France fait l'objet depuis quelques jours d'un débat agité, où se mêlent laïcité, rapport entre l'islam et la République, égalité hommes-femmes, sécurité et vivre-ensemble.
L'interdiction du burkini par certaines mairies, comme celles de Cannes ou du Touquet, a ravivé les tensions au sein de la population française, dans un contexte marqué par une série d'attentats, perpétrés ou revendiqués par l'État islamique (EI). La décision des mairies, récupérée par la classe politique, de gauche comme de droite, fait l'objet depuis quelques jours d'un débat agité, où se mêlent laïcité, rapport entre l'islam et la République, égalité hommes-femmes, sécurité et vivre-ensemble. Cette controverse sur le port d'une tenue qui ne concernerait qu'une extrême minorité de musulmanes replace les questions identitaires et religieuses au cœur du débat politique et divise profondément la société française entre deux visions de la République, de la laïcité et du vivre-ensemble. L'une, radicalement républicaine, laïciste, parfois identitaire. L'autre, multiculturaliste, libérale, parfois communautaire. Ces deux visions s'opposent sur quatre grands thèmes qui, au-delà de la controverse sur le burkini, constituent les socles de la République française : la laïcité, le rapport entre le maintien de l'ordre public et la garantie des libertés, l'égalité hommes-femmes et le vivre-ensemble.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire