mercredi 15 juin 2016

Un syndicat de policiers dénonce les consignes reçues pendant les manifs

Le syndicat Alliance s'interroge sur les consignes de non-intervention reçues face aux casseurs. 
Et accuse le gouvernement de vouloir décrédibiliser les mouvements sociaux.
La charge est inattendue. Sur France Info, le secrétaire général du syndicat policier majoritaire Alliance, Jean-Claude Delage, s'est interrogé sur les consignes reçues par les policiers pendant les manifestations. Il s'interroge notamment sur la passivité imposée aux forces de l'ordre lorsque des casseurs sont en action. 
"Attendre une heure"
Pourquoi les CRS n'interviennent-ils pas plus rapidement lorsque des groupes de personnes s'en prennent à des vitrines ou des équipements publics? Selon le patron d'Alliance, les policiers ne font qu'obéir aux ordres. 
"Lorsque vous voyez des casseurs détruire les vitrines, saccager des panneaux publicitaires, se servir des tubes néons à l’intérieur pour attaquer les forces de l’ordre et que des policiers mobilisés sont en face d’eux et qu’ils doivent attendre une heure en face d’eux pour intervenir (…) on se demande bien pourquoi.​"
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire