dimanche 12 juin 2016

“Eux c'est nous”, un livre qui explique aux enfants pourquoi tendre la main aux réfugiés

Ecrit par Daniel Pennac, illustré par Serge Bloch, “Eux c'est nous” est le fruit du travail collectif de plusieurs éditeurs jeunesse qu'il faut absolument lire et faire connaître.
Comment parler du monde avec les enfants ? La question est au coeur de l'édition jeunesse. Mais ce jour-là, le 8 septembre dernier, Frédéric Lavabre, fondateur des éditions Sarbacane, se la prend de plein fouet devant la multiplication des images de réfugiés, notamment syriens, fuyant la guerre, escaladant les grilles qui leur barrent la route vers les pays européens. Images d'une grande violence, inquiétantes, anxiogènes qui vont nourrir la peur et susciter ces mots mille fois rabâchés : exodes, masses, hordes, déferlement, multitude, invasion. Deux jours plus tôt, le comédien Alex Lutz, connu en particulier pour son duo "Catherine et Liliane » dans le Petit journal de Canal+, a lancé un appel   signé par de nombreux artistes, chacun s'engageant à donner un de ses cachets à une association d'aide aux réfugiés. Et nous, éditeurs jeunesse, qui avons pour vocation de nous adresser aux enfants et aux familles, on ne fait rien ? se demande Frédéric Lavabre, qui décide alors d'écrire à ses confrères et consoeurs. Deux mois plus tard, le 20 novembre, date symbolique de la Journée internationale des droits de l'enfant, un livre est en librairie, Eux, c'est nous, pour la première fois publié par l'ensemble des éditeurs jeunesse.
Pour plus d'infos, cliquez sur le fascicule.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire