jeudi 19 mai 2016

Découvrez "Gynophobie", le premier court-métrage Snapchat qui dénonce la mysogynie des femmes

L’association "Ensemble contre la Gynophobie" (souvent résumée à "No Gynophobie") décernait hier son prix du meilleur court-métrage à Laura Felpin et Anna Apter, deux jeunes actrices françaises, en marge du festival de Cannes 2016.
 C’est un film original qui a remporté hier le prix du meilleur court-métrage décerné par le jury de l’association No Gynophobie à Cannes. Tourné exclusivement grâce à l'application Snapchat, Gynophobie dénonce les violences faites aux femmes en ridiculisant les stéréotypes misogynes.

On voulait un format rapide, vif, qui interpelle les gens de notre génération
explique Laura Felpin dans une longue interview accordée au magazine Cheek. En utilisant les réseaux sociaux, le duo souhaite ainsi s'adresser aux générations bien d'aujourd'hui en utilisant les codes d'un média délaissé par les réalisateurs mais plébiscité par les plus jeunes. Durant près de 3 minutes, les visages de Laura Felpin, 26 ans, et d'Anna Apter, 28 ans, déformés et maquillés par les différents filtres de l’application, se succèdent. Reprenant les attitudes de femmes de tous âges et de toutes origines, elles répètent des phrases qu'elles ont déjà entendu prononcées par d'autres femmes. Un moyen pour les actrices-réalisatrices de "montrer qu’elles [les femmes] se tiraient elles-mêmes une balle dans le pied."
Pour découvrir ce courts métrage, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire