jeudi 28 avril 2016

Rugby féminin en Tunisie: l’autre révolution

La Tunisie est le seul pays arabe à avoir une équipe nationale féminine de rugby. Mais les joueuses souffrent du manque de soutien financier du gouvernement et subissent au quotidien les conséquences de la montée des partis islamistes. 
Elles aiment le ballon ovale, peuvent encore se qualifier pour les Jeux olympiques et, cinq ans après le printemps arabe, racontent un pays en transition, entre relents d’obscurantisme et avancées sportives

Des jeunes filles s’entraînent au plaquage sur une plage déserte de Sousse. Le ballon de rugby tournoie au-dessus de leurs maillots roses, shorts, lycras et voile, pour celles qui l’ont choisi, à l’endroit même où les balles des terroristes fauchaient la vie des touristes l’an dernier. En Tunisie, chaque entraînement, chaque déplacement de l’équipe nationale de rugby à VII féminin se transforme en symbole.
Encore faut-il entendre parler de ces sportives. Revenues championnes d’Afrique en 2012 puis troisièmes en 2015, personne n’était venu les féliciter à leur arrivée à l’aéroport de Tunis.

Pour plus d'infos, cliquez sur l'affiche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire