mercredi 2 mars 2016

Rencontres avec des élèves du lycée du Coudon (1)

La Ligue des Droits de l'Homme de La Seyne était invité au lycée du Coudon lundi pour échanger avec des élèves de seconde et des élus du Conseil de la Vie Lycéenne sur un thème très vaste:"Le sexisme, les discriminations et le vivre ensemble dans un établissement scolaire et dans la rue.
Pendant 2 h nous avons eu la chance et le plaisir d'écouter du Rap, des poèmes, des témoignages que vous pourrez retrouver dans notre blog. 
Nous avons présenté la position de la LDH, nos combats, nos inquiétudes et notre espérance dans la jeunesse. 
Un grand merci à Madame Démordes, proviseur du lycée, à
ces jeunes et leur professeur Jean-Marc Pontier de nous avoir offert un grand bol d'air frais et pur. C'est si rare dans ce monde pollué.
Elisabeth et Alex
Voici comment Hatem nous a accueilli sur un air de rap:
La haine et la violence dans ce monde m’écoeurent
Aux terroristes, je leur lâche mon plus beau bras d’honneur
Pour tuer des innocents
Faut vraiment être taré
Le pire, c’est qu’ils se disent MUSULMANS
Alors que c’est pas vrai.
Faut pas mettre tout le monde dans le même sac.
Je suis MUSULMAN mais pourtant j’ai pas de kalachnikov dans mon sac.
Il faut savoir que l’ISLAM est une religion de Paix
Il est écrit justement que ce n’est pas bien de tuer
Et qu’il faut pas tout faire
Sinon c’est directement direction l’enfer
Donc, il n’est pas possible que le cerveau de cette affaire soit un MUSLIM
Vu qu’un MUSULMAN connaît très bien ce que raconte son DINE
Et n’invente pas des choses qui y sont pas
Ils ont sali la belle religion qu’est l’ISLAM à cause de tous ces dégâts
Putain, l’attentat du 13 novembre est inimaginable
Sur la vie de moi que ça m’a fait péter un câble.
Acte inhumain, dégueulasse, impensable de faire
Trop de mauvais mots pour décrire cette violence de merde
Pour moi aller voir un match c’est uniquement pour se détendre
Oublier les problèmes et rigoler mais pas pour se faire descendre
Même un gars qui ne réfléchit pas serait incapable de faire ça
Et dire qu’un cerveau était dans la tête de chacun de ces 8 gars
Pourquoi je dis gars ?
Que Dieu me pardonne
Ce sont 8 hmar (*)
Ils méritent même pas le nom de l’homme
Hommage à toutes ces personnes mortes
Et courage à tous ces blessés
Je soutiens les familles de toutes mes forces
Et je le pense en toute sincérité
J’ai la gorge nouée quand j’en parle
Les larmes ‘apprêtent à couler
J’espère que tous ceux qui font du mal
DIEU leur fera un retour de flammes qui va les bruler.
HASSAYOUNE Hatem


(*) hmar : bourrique, débile

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire