vendredi 4 mars 2016

Pour Kamel Daoud, victime d'une double fatwa, chez lui, en Algérie, relayée ici-même en France

Dans une préface inédite à son livre, La ferme des animaux, satire du système communiste soviétique, George Orwell dénonçait le conformisme intellectuel qui régnait en Grande-Bretagne.
Du fait de l’alliance de revers nouée avec Staline, en juin 41, contre l’ennemi commun hitlérien, il était devenu très compliqué, se plaignait-il, de critiquer l’Union soviétique. Son livre, promis à un succès de librairie phénoménal, avait été refusé par quatre éditeurs. « Il y a en permanence », écrivait Orwell, « une orthodoxie, un ensemble d’idées que les bien-pensants sont supposés partager et ne jamais remettre en question. » Cependant, concluait-il, « Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre. »


Pour lire et écouter cet article, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire