samedi 12 mars 2016

Pas de frein pour la spéculation sur les denrées alimentaires qui aggrave la faim dans les pays du Sud.

Le texte qui visait à lutter contre les famines et à stabiliser les prix des matières premières a fait l’objet d’une votation en Suisse le 28 Février et a été rejeté par 60% des voix.
Pourtant la spéculation financière sur les matières premières agricoles aggrave l’instabilité des prix des denrées alimentaires sur le marché mondial et entraîne une fluctuation importante des prix des denrées alimentaires de base. Les habitants des pays en développement sont les premières victimes.


Pour voir une vidéo très édifiante, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire