mercredi 9 mars 2016

Journée des femmes: «la femme est avant tout une mère», répète Erdogan

Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan a proclamé mardi sa conviction que «la femme est avant tout une mère», lors la Journée internationale des droits des femmes, marquée également dans le pays par des manifestations dénonçant «l’hégémonie masculine».
«Je sais qu’il y en aura encore qui en seront gênés, mais pour moi la femme est avant tout une mère», a lancé M. Erdogan devant un parterre de femmes qui l’ont ovationné debout lors d’un discours à Ankara.

L’homme fort de Turquie, est célèbre pour ses phases « choc » :

«Vous ne pouvez libérer les femmes en détruisant la notion de famille»,
« Le paradis se trouve sous les pieds de nos mères».
« Les féministes n’ont rien à faire avec notre religion et notre civilisation »
 « L’égalité homme-femme est contre nature».
« L’avortement est un crime contre l’Humanité»
C’est à cet « humaniste » que l’Europe fait les yeux doux pour régler d’une façon critiquée par l’ONU le problème des réfugiés.
Après la décoration du  prince héritier d'Arabie Saoudite, Mohammed ben Nayef, ministre de l'Intérieur, après le soutien apporté par la Russie à Assad, on constate que les droits de l’Homme sont bafoués au nom de la real politique.

Pour lire l’article de Libération, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire