dimanche 21 février 2016

Réintégrons les fusillés pour l’exemple, mutins, engagés étrangers et soldats coloniaux dans la mémoire nationale

« La bataille de Verdun, entre le 21 février 1916 et le 19 décembre 1916, est l’une des principales batailles de la Première Guerre mondiale. »Paul Valéry
Elle est particulièrement emblématique : la plus grande partie du contingent français, 70 des 95 divisions de l'armée française, a participé par rotation aux combats à Verdun.
C'est la plus longue et l'une des batailles les plus dévastatrices de la Première Guerre mondiale et de l'histoire de la guerre : 306000 morts ou disparus (163000 français, presque 12% des morts français pendant la première guerre mondiale, 143000 allemands) et environ 400000 blessés. L’artillerie a causé 80% des pertes.
Il serait sans doute temps qu’en 2016 le centenaire de cette bataille soit l’occasion d’un acte fort vis-à-vis de tous ceux non encore réhabilités, qui ont été victimes d’ordres arbitraires et injustes, des pour ce centenaire La dénonciation des injustices commises par les tribunaux militaires durant la Première Guerre mondiale a été l’un des grands combats de la Ligue des droits de l’Homme, dans le prolongement de l’affaire Dreyfus.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire