jeudi 4 février 2016

Réfugiés: des enfants syriens exploités dans des usines de H&M et Next

H&M découvre qu'elle emploie des enfants syriens dans ses usines en Turquie (et décide de réagir)
Quatre chaînes de magasins de vêtements, dont H&M et Next, ont découvert que des enfants syriens travaillaient illégalement dans des usines de leurs fournisseurs en Turquie, suite à une étude publiée lundi 1er février par une ONG britannique.
Selon le rapport de Business and Human Rights Resource Centre, qui travaille sur la responsabilisation des entreprises aux questions de droits de l'homme, les deux entreprises sont effectivement parmi les rares à être intervenues après avoir découvert la présence d'enfants syriens travaillant dans trois usines turques de leurs fournisseurs (deux de Next et une de H&M).
Pour plus d’infos, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire