lundi 22 février 2016

Migrants et population solidaires

Loin de Calais et sa jungle. L'accueil chaleureux de 38 migrants à Sisteron.
Des migrants de Calais ont été envoyés à Sisteron, dans les Alpes-de-Haute-Provence, pour six mois, le temps que soit traitée leur demande d’asile. Ils ont été accueillis par de nombreux bénévoles, disponibles et créatifs.

« Sugar after », dit Sylvie avec un petit sourire, comme pour s’excuser de son anglais. Avec Ghislaine, elle distribue le café pendant qu’Alexandre dispose des brioches sur une assiette. Aux Restos du cœur de Sisteron, c’est un peu la panique. Tout le monde s’affaire avec beaucoup d’empressement et de gentillesse. C’est aujourd’hui le lancement de la campagne d’hiver, mais autre chose met la petite équipe en émoi. Pour la première fois de la saison, les bénévoles accueillent des demandeurs d’asile. Trente-quatre Soudanais, un Érythréen et un Éthiopien sont arrivés le 31 octobre, en provenance du camps de Calais.

Pour lire la suite, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire