dimanche 14 février 2016

La réforme constitutionnelle est une menace pour les droits et libertés de tous les citoyens"

Entretien avec Patrick Baudouin, avocat et président d’honneur de la FIDH.
Le projet de réforme constitutionnelle sera débattu en février à l’Assemblée

nationale puis au Sénat avant d’être voté au Congrès. Depuis son annonce, ce projet a suscité un grand nombre de réactions. La FIDH et son organisation membre en France, la Ligue des droits de l’Homme s’y sont formellement opposés. Jusqu’à présent, les débats ont principalement porté sur la déchéance de nationalité mais de nombreuses dispositions pourraient également mettre en danger les droits et libertés des citoyens.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire