mardi 16 février 2016

Droits des femmes : le grand bond en arrière de la Pologne

L'intégrisme religieux n'est pas réservé à des individus se réclamant de  l'islam. En Pologne la mise en place  d'une vision rétrograde du catholicisme devient oppressante.
 "Ce que ce gouvernement veut, c’est promouvoir les familles traditionnelles, avec les femmes au foyer", ma
Fécondation in vitro, avortement, éducation sexuelle, scolarité des enfants... Le nouveau gouvernement a déclaré la guerre aux progressistes pour imposer sa vision ultra-conservatrice de la société.
Tamas,,blondinet de presque 6 ans, n'aura peut-être jamais de petit frère ou de petite sœur. Patricia, caissière, et son mari, soudeur dans une petite ville du Sud de la Pologne, ont mis toutes leurs économies et se sont endettés pour des années afin qu'il voie le jour. 50.000 zlotys (11.000 euros) : une somme colossale pour ce couple de trentenaires qui gagne 5.000 zlotys par mois. Car Tamás est né d'une fécondation in vitro. En 2013, ses parents se sont mis à rêver d'un deuxième enfant. Le gouvernement libéral venait alors d'adopter un programme de financement de cette procédure de procréation assistée, jusque-là pratiquée en dehors de toute législation. Mais ce n'est qu'en septembre dernier qu'une loi l'a enfin généralisée en la rendant quasi entièrement remboursable.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire