jeudi 14 janvier 2016

Thomas Sankara et la place de la femme africaine.

Thomas Sankara est un homme politique anti-impérialiste, panafricaniste et tiers-mondiste burkinabé qui est toujours cité et regretté dans son pays. 
Il est né le 21 décembre 1949  à Yako en Haute-Volta et mort assassiné le  15 octobre 1987 à Ouagadougou au  Burkina-Fasso
Il incarne et dirige la révolution burkinabé du 4 août 1983  jusqu'à son assassinat lors d'un coup d'État qui amène au pouvoir Blaise Compaoré, le 15 octobre 1987. Il fait notamment changer le nom de la Haute-Volta, nom issu de la colonisation, en un nom issu de la tradition africaine : Burkina Faso, qui est un mélange de moré et de dioula et signifie pays des hommes intègres. Il conduit une politique d'affranchissement du peuple burkinabé. Son gouvernement entreprend des réformes majeures pour combattre la corruption et améliorer l'éducation, l'agriculture et le statut des femmes.

Pour apprécier son engagement pour l’émancipation des femmes, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire