samedi 23 janvier 2016

Suspendre l'état d'urgence: un peu, beaucoup ou pas du tout

La Ligue des droits de l'homme a déposé un recours pour suspendre ce «régime hautement attentatoire aux libertés fondamentales» instauré au soir des attentats du 13 novembre.

Par Pierre Alonso — 21 janvier 2016

http://www.liberation.fr/france/2016/01/21/suspendre-l-etat-d-urgence-un-peu-beaucoup-ou-pas-du-tout_1428012Les deux informations se sont télescopées mercredi. Les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat ont affirmé que François Hollande avait l’intention de prolonger l’état d’urgence pour une durée équivalente (trois mois). Le même jour, la Ligue des droits de l’homme (LDH) a annoncé une procédure devant la justice pour suspendre cet état d’exception.
Dans un communiqué, l’organisation explique sa démarche : «La LDH entend souligner qu’un tel régime, par essence hautement attentatoire aux libertés fondamentales, ne saurait perdurer dans un Etat de droit et n’est précisément légitime que lorsqu’il est au service de ce dernier.» Instauré le soir des attentats du 13 novembre pour une durée maximale de douze jours, le Parlement a dans la foulée adopté une loi le prorogeant jusqu’à fin février. La LDH ne veut pas attendre jusque-là.
Pour lire la suite cliquer sur la vignette

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire