vendredi 22 janvier 2016

Sur France Inter, Maitre Spinosi, avocat de la LDH, répond à Patrick Cohen au sujet de l'état d'urgence.

La Ligue des droits de l’Homme (LDH) vient de demander au Conseil d’Etat de suspendre l’état d’urgence, en vigueur jusqu’au 26 février.
L'avocat de la LDH, Patrice Spinosi, est l'invité de Patrick Cohen.
 "On ne peut pas dire : on est prêt à tout abandonner pour notre sécurité" 
"Je ne pense pas que la menace terroriste s’est évanouie. La ligue des droits de l’homme maintient la nécessité de combattre le plus efficacement le terrorisme. Notre action ne vise pas à désarmer l’Etat. L’état d’urgence était une nécessité, juste après les attentats. Manuel Valls le disait : « c’est un état d’un court moment ".
Pour voir la vidéo, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire