jeudi 28 janvier 2016

Rejet des personnes migrantes et réfugiées au Danemark : Non au vote de la loi L-87 !

Copenhague/ Bruxelles/ Paris, le 27 janvier 2016 –
Le parlement danois s'apprête à adopter, ce mardi 26 janvier, un projet de loi sur l’entrée et le séjour des étranger-e-s qui prévoit notamment la confiscation des biens de valeur appartenant aux demandeurs d'asile. EuroMed Droits, l’Association Européenne pour la défense des Droits de l’Homme et la FIDH sont consternés par la politique de fermeture des autorités danoises, contraire aux droits humains des personnes migrantes. Le projet de loi danois affaiblit considérablement les standards en matière de droits humains. Il prévoit la confiscation de biens, des restrictions au permis de résidence, un durcissement de l’accès au regroupement familial associé à des frais de dossiers de 7,000 DKK (environ 1,000 EUR).
Pour lire la suite du communiqué, cliquez sur la photo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire