mercredi 27 janvier 2016

Le Conseil d'Etat refuse de suspendre l'état d'urgence

La juridiction avait été saisie par la Ligue des droits de l'homme...

Le Conseil d’Etat refuse de suspendre l’état d’urgence. Contrairement à ce que lui demandait la Ligue des droits de l’Homme (LDH), le juge des référés a notamment estimé que « le péril imminent justifiant l’état d’urgence n’a pas disparu compte tenu du maintien de la menace terroriste et du risque d’attentats », selon un communiqué publié par la plus haute juridiction administrative.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le logo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire