lundi 14 décembre 2015

Le FN a perdu, personne n’a gagné

Le deuxième tour aura été fatal au Front national : 
les régionales suivent la même tendance que les départementales de mars : un succès du premier tour suivi d’un échec au second.
La hausse spectaculaire de la participation le laissait présager : le FN a fait le plein des voix au premier tour et les abstentionnistes étaient surtout les électeurs des autres partis, qui se sont finalement déplacés face au danger de victoires d’extrême droite (même si ce dénouement conforte la thèse de victimisation lepéniste sur « l’UMPS » qui verrouille le système).
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur l'urne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire