mercredi 23 décembre 2015

Contre la constitutionnalisation de l’état d’urgence

Même limité à l’insertion de la mention de l’état d’urgence dans la Constitution, le projet de révision constitutionnelle, examiné ce mercredi en Conseil des ministres est absolument inutile contre le terrorisme.
 Contre la constitutionnalisation de l’état d’urgence

«Loi constitutionnelle de protection de la nation» : tel est l’intitulé que l’exécutif a donné à l’avant-projet de texte constitutionnel résultant des annonces faites par le président de la République au Congrès de Versailles le 16 novembre. Disons-le d’emblée, cet intitulé est trompeur et de nature purement communicationnelle. Le contenu de ce texte ne protège pas la nation ; en revanche, il enlaidit la République.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le timbre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire