dimanche 6 décembre 2015

10 ans de prison pour Jacqueline Sauvage : un échec pour le système judiciaire

L'association Osez le féminisme s'indigne de la condamnation de Jacqueline Sauvage.
La cour d'assises de Blois a confirmé jeudi soir en appel la condamnation de Jacqueline Sauvage à dix ans de réclusion criminelle pour avoir tué son mari. Osez le Féminisme ! s’indigne de ce véritable déni de justice pour cette mère et ses filles, acculées à “choisir” entre neutraliser un mari et père bourreau ou se résigner à être détruites.
Les nombreux témoignages sur la violence quotidienne, les insultes, les menaces et l’inceste dont il s’est rendu coupable contre sa femme et ses filles n’auront pas suffi. Selon l'avocat général, "la légitime défense n'est absolument pas soutenable.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le logo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire