jeudi 26 novembre 2015

Gambie: le président décrète l'interdiction de l'excision

Le président gambien, Yahya Jammeh, a annoncé lundi soir que l'excision était désormais interdite dans le pays.
Une décision qui vise à la "protection des fillettes". Le chef de l'Etat a argué que cette pratique, répandue en Gambie, n'était pas motivée par des raisons religieuses.
L'information a été rapportée par le ministre Sherrif Bojang qui a écrit sur sa page Facebook, dans la nuit de lundi à mardi, le message suivant:
Le président Jammeh a déclaré il y a quelques minutes que la mutilation sexuelle féminine (FGM en anglais, excision, NDLR) était interdite avec effet immédiat
"Le président a fait cette déclaration la nuit dernière (lundi) lors d'un rassemblement à Kanilai", sa localité natale, sous les applaudissements des femmes de l'assistance, a précisé mardi le ministre, interrogé par l'AFP.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le drapeau gambien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire