mardi 21 avril 2015

Mourir pour l'Europe

"Mourir pour l'Europe", c'est le titre de l'éditorial du quotidien espagnol El Païs ce matin et il résume ce que l'on trouve sur la plupart des "Unes " européennes après le dernier naufrage d'un petit chalutier au large des côtes Libyennes à quelques encablures de la première terre européenne : l'île italienne de Lampedusa... c'était dans la nuit de samedi à dimanche. 
Combien y avait-il d'hommes de femmes et d'enfants à son bord ? 700 ? 800 ? jusqu'à 950 même si l'on en croit le récit d'un des rares rescapés - une trentaine ont été repêchés vivants pour le moment - suite à son entretien avec les magistrats italiens à son arrivée. "l'homme, originaire du Bengladesh, a précisé que les trafiquants avaient enfermé dans les cales bon nombre de ces migrants, qui n'ont de toutes façon pas pu échapper à la noyade", raconte le quotidien Italien Corriere della Sera...
Cliquez ici pour écouter l'éditorial et sur la photo pour lire l'article.