mercredi 8 avril 2015

Hyères franchit le cap des 100 caméras de surveillance.

Déjà en 2009, la Ligue des droits de l'Homme dénonçait dans un communiqué "l'inflation de la vidéosurveillance" qu'elle juge "inefficace", "coûteuse" et "liberticide".
"Non seulement l'enregistrement de l'image d'une personne sans son consentement est une atteinte à la vie privée, protégée par la Convention européenne des droits de l'Homme et par l'article 9 du Code civil, mais le projet de suivre en permanence les allées et venues de chacun n'est pas compatible avec une société de libertés", poursuivait  la LDH.
6 ans après, le conseil municipal hyèrois  vient d'entériner l'installation de dix nouvelles caméras: elles seront donc bientôt en ville et sur les ports.. EELV émet des réserves. Le meilleur des mondes?
Et dix de plus qui font cent. Cent caméras pointées sur les allées et venues des citoyens dans la cité, sous la surveillance des agents municipaux. En préservant - c'est promis! - l'intimité des administrés filmés au quotidien.
La caméra, chère à Léopold Ritondale qui avait en son temps fait de la commune, l'une des mieux et des plus coûteusement équipées de France, a semble-t-il, encore de beaux jours devant elle, sous les palmiers.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le panneau.