jeudi 23 avril 2015

Chaos libyen, crises, euros et météo : pourquoi l'immigration en Méditerranée est devenue un drame global

Le nombre de migrants qui seraient morts en Méditerranée pourrait avoisiner les 2 000 sur les quatre premiers mois de l'année 2015. Soit environ 30 fois plus que durant la même période en 2014.
La situation est-elle pire qu'en 2014 ?
OUI. L'année en cours est plus meurtrière que la précédente. Selon un communiqué de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), publié le 17 avril, plus de 900 décès avaient déjà été comptabilisés en 2015. En quatre jours, ce chiffre pourrait avoir doublé. Quelque 800 personnes sont décédées dans la nuit du 18 au 19 avril et environ 300 autres, au minimum, sont actuellement en situation de grande détresse en pleine mer.

Ce qui porte d'ores et déjà le bilan à 1 750 morts. Soit plus de trente fois plus qu'il y a un an sur la même période (56 décès, selon l'OIM).

Pour lire cet article de Jeune Afrique, cliquez sur la photo.