mardi 31 mars 2015

L'antisémitisme est à condamner, d'où qu'il vienne!

Communiqué LDH
La Ligue des droits de l’Homme a été informée d’une image et d’un texte antisémite diffusés sur le réseau social Facebook, le 3 août 2014, affirmant, parmi d’autres propos insupportables, que la Shoah ferait partie d’un plan global conçu par « les juifs » visant à coloniser la Palestine.
Ayant préalablement tenté de les faire retirer et après avoir constaté qu’aucune condamnation publique d’une telle publication n’avait eu lieu, notamment auprès de ceux ou de celles qui avaient approuvé ce texte par leurs commentaires, face au refus de tout dialogue, la LDH a été contrainte de déposer plainte auprès du procureur de la République du tribunal de grande instance de Montpellier notamment pour provocation à la haine, à la discrimination et à la violence à raison de la religion. Une enquête est en cours.

La LDH découvre avec stupéfaction que loin de condamner de tels propos et de tels actes, certaines organisations prennent fait et cause pour celles et ceux qui ont rendu publics de tels messages.
Cette attitude est d’autant plus scandaleuse que ces organisations ciblent nominalement des membres de la section LDH de Montpellier, tandis que la plainte a été déposée par l’association au plan national.
La LDH ne faiblira pas face à ces méthodes d’intimidation. Elle rappelle que d’où qu’il vienne, l’antisémitisme doit être condamné et qu’il n’y a pas lieu, jamais, de le justifier au motif d’une cause quelconque. L’antisémitisme, au même titre que toutes les formes de racisme, est une abomination qu’il convient de systématiquement combattre.
La LDH espère que toute la lumière sera faite sur ces publications scandaleuses et apporte tout son soutien à ses membres qui font l’objet d’injures ou de menaces.


Paris, le 30 mars 2015