vendredi 27 mars 2015

Dear White People, une satire du racisme sous l’ère Obama

Ce mercredi 25 mars sort en salles la savoureuse comédie Dear White People, qui raconte les tensions entre étudiants blancs et noirs sur le campus d’une université américaine. Une histoire tirée de l’expérience personnelle du réalisateur Justin Simien, que nous avons rencontré.
Il n’était pas chose aisée de réaliser un film sur les relations contemporaines entre noirs et blancs aux États-Unis, sous l’ère Obama. C’est pourtant ce qu’a réussi à faire Justin Simien dans son premier long métrage qui remporte un large succès outre-Atlantique.
Prix spécial du jury au festival de Sundance de l’année dernière, Dear White People est une comédie satirique qui parle avec humour et beaucoup de franchise des liens et des conflits entre deux groupes d’individus à la couleur de peau différente au sein d’un campus universitaire. Le film choral suit les histoires de quatre étudiants noirs Sam, Coco, Troy et Lionel, qui se retrouvent confrontés à un milieu majoritairement composé de gens blancs.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur l'affiche.