mardi 24 mars 2015

Chine: Libérez les défenseurs des droits des femmes.

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des Droits de l’Homme demande aux autorités chinoises de libérer immédiatement et inconditionnellement les cinq défenseurs des droits des femmes détenues en amont de la journée internationale des droits des femmes.
Leur détention ne vise en effet qu’à sanctionner leurs activités légitimes et pacifiques de défense des droits de l’Homme. Dans l’attente, leur droit à un procès équitable doit être pleinement respecté.
Les 6 et 7 mars 2015, neuf défenseurs des droits des femmes et pour l’égalité des genres, ont été arbitrairement arrêtés (pour plus d’informations, voir l’appel urgent de l'observatoire du 13 mars). Cinq d’entre elles, à savoir Mlle. Li Tingting, aussi connue sous le pseudonyme de “Li Maizi”, manager du programme LGBT au centre Yirenping de Pékin, Mlle. Wu Rongrong, fondatrice et directrice exécutive du centre pour femmes  Weizhiming d’Hangzhou, Mlle. Zheng Churan, aussi connue sous le pseudonyme de “Datu”, membre du centre Yirenping à Guangzhou, Mlle. Wei Tingting, directrice de l’organisation Ji’ande pour les droits des personnes LBGT à Pékin, et Mlle. Wang Man, coordinatrice du Global Call to Action Against Poverty (GCAP) basée à Pékin, restent à ce jour en détention dans la capitale, sans qu’aucun chef d’accusation n’est officiellement été retenu contre elles.
Pour lire la suite de e communiqué, cliquez sur le logo.