samedi 28 mars 2015

Ce matin, j'ai relu "Matin Brun", de Franck Pavloff.

Ce matin, pour la énième fois, à la veille d'élections qui risquent de changer le visage de notre pays, j'ai relu "Matin Brun."
Cette nouvelle très courte nous présente les dangers de l'uniformisation, de la pensée unique, du fascisme,  du totalitarisme à cause de petites compromissions et de refus de s'engager.

Pour lire ou relire ce pavé dans la mare de l'extrême droite, cliquez sur la couverture du livre de Pavloff.