dimanche 8 mars 2015

Barack Obama à Selma: La marche contre le racisme n'est «pas terminée»

ETATS-UNIS Les Etats-Unis commémorent ce samedi le 50e anniversaire de la marche pour les droits civiques alors que le pays a connu ces derniers mois des émeutes raciales...
Barack Obama a salué ce samedi à Selma (sud) le courage de ceux qui, il y a cinquante ans, ont lutté pour obtenir le droit de vote pour tous, tout en soulignant que la marche contre le racisme n'était «pas terminée».

«Une erreur répandue consiste à suggérer que le racisme a disparu, que le travail entrepris par des hommes et des femmes de Selma est terminé. (...) Cela n'est pas vrai», a déclaré le président des Etats-Unis dans un discours prononcé depuis cette petite ville de l'Alabama devenue emblématique de la lutte pour les droits civiques.

Le premier président noir de l'histoire des Etats-Unis s'est exprimé devant le pont Edmund Pettus sur lequel, le 7 mars 1965, plusieurs centaines de manifestants pacifiques furent violemment repoussés par la police dans un assaut qui traumatisa l'Amérique et aboutit, quelques mois plus tard, au Voting Rights Act..
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo.