mardi 10 février 2015

Politique économique en Europe : Pas d’alternative, vraiment ?

Un article de Dominique Guibert, président de l’Association Européenne pour la défense des Droits de l’Homme (AEDH)

Les quelques semaines qui viennent de nous filer sous le nez auraient dû mettre sur le devant de la scène, les questions de politique économique. S’il n’en fut pas ainsi ce n’est pas seulement parce que les attentats de Paris des 7, 8 et 9 janvier ont légitimement préoccupé les citoyennes et les citoyens attachés à la défense de la démocratie. Mais il y a comme un tabou dès que l’on prétend opposer une autre orientation en ces matières. Aussitôt monte des cercles étroits des économistes de pouvoir la clameur : «TINA ! TINA !», «there is no alternative»1, qu’utilisait Margaret Thatcher pour repousser toute critique de sa politique ultralibérale. Et parce que, à l’AEDH nous pensons que ce n’est pas vrai, reprenons le fil de la contestation.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le logo.