vendredi 2 janvier 2015

Qui a dit?

«Les mères ne doivent pas mettre d’autres carrières que la maternité au centre de leur vie. Elever de nouvelles générations doit être au centre de leurs préoccupations»,
Le  ministre turc de la Santé, Mehmet Müezzinoglu qui suit la ligne de son premier ministre Erdogan.
Ces déclarations ont suscité une volée de critiques sur les réseaux sociaux.
«La maternité n’est pas une carrière», a réagi sur son compte Twitter l’écrivaine à succès Eli Safak, «les femmes turques doivent décider elles-mêmes de leur chemin dans la vie (pas se la faire imposer par des hommes politiques)».