dimanche 4 janvier 2015

Communiqué du Collectif 3A : NON A LA LOI MACRON

La LDH fait de l’indivisibilité des droits une référence fondamentale de son engagement. Crise sociale et crise démocratique sont liées.
Le combat pour les droits de l’Homme ne peut faire l’impasse de la garantie des droits les plus fondamentaux : droit aux soins de santé, à l’éducation, au logement, droit de vivre en famille, mais aussi droit au travail et du travail, qui demeure central pour la socialisation des individus.
Elle suit avec attention la mise en place de la loi Macron dont les effets sont dénoncés dans le communiqué du Collectif 3A : NON A LA LOI MACRON
Après le budget le plus austère de la 5ème République, le gouvernement proposera au Parlement fin janvier la loi Macron. Cette loi fait aujourd’hui l’actualité au sujet du travail du dimanche et de nuit qu’elle ambitionne de déréguler. Nous nous y opposons bien sûr, comme les syndicats de salarié.e.s qui ont commencé à se faire entendre. Mais, si nous laissons passer cette loi, elle irait plus loin en affaiblissant la protection des salariés en s’attaquant notamment à l’Inspection du travail et aux prud’hommes, en facilitant les PSE (Plans de sauvegarde de l’emploi) et les licenciements, en privatisant aéroports et barrages hydrauliques, en dérégulant plusieurs professions au bénéfice de la finance etc.…
C’est pourquoi le collectif 3A s’opposera à l’ensemble de cette loi qui entrainerait toujours plus de reculs sociaux, toujours plus d’austérité. En janvier, le Collectif 3A se réunira pour travailler à des initiatives contre cette loi notamment en soutien aux actions décidées par les syndicats.
Mais sans tarder nous soutenons les mobilisations déjà décidées par l’intersyndicale du commerce parisien (Clic-P) dont, comme elle, nous souhaitons l’élargissement. Le C3A appelle donc à distribuer le 7 janvier, premier jour des soldes, la carte postale-pétition adressée à François Hollande éditée par cette intersyndicale. Nous soutenons l’appel à manifester le 26 janvier, jour de l’ouverture des débats à l’assemblée nationale, initié par le Clic-P.
Pour plus d'infos, cliquez sur l'affiche