jeudi 29 janvier 2015

C'est un monde: Sport et sexe ambigu

Info trouvé sur "le Journal du Jeudi",  hebdomadaire satirique indépendant, créé au Burkina Faso en août 1991. Il traite de l’actualité politique, sociale et économique, nationale et internationale. Il est financé principalement par ses ventes et, dans une moindre mesure, par la publicité

Le football est plus que jamais à l’honneur avec, en Guinée équatoriale, le début de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations. «La CAN masculine», devrait-on préciser, tant le foot féminin se développe d’année en année, en dépit d’un machisme certain dans le monde de cette discipline. Il y a quelques années, certains membres de la confédération africaine auraient même fait preuve d’indélicatesse envers la meilleure footballeuse africaine 2008, justement originaire de Guinée équatoriale.
Encore bouleversée, l’internationale Genoveva Anonma, milieu de terrain du club de Potsdam, vient de révéler à la BBC - à la faveur de la lumière braquée sur le foot de son pays - qu’elle avait dû prouver, à l’âge de 19 ans, qu’elle n’était pas un homme avant de recevoir son trophée
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le logo du journal.