vendredi 23 mai 2014

Le populiste Wilders en perte de vitesse aux Pays-Bas

Encore une fois les sondages se sont trompés. Pourtant, on continue à les utiliser dans les débats et les prévisionnistes sont toujours déçus du peu de fiabilité de ces électeurs qui ne sont pas capables de lire leurs prédictions avant d'aller voter.  Et que font-ils à la sortie des bureaux de vote? Ils continuent à sonder .
Le populiste néerlandais Geert Wilders a essuyé jeudi un cuisant échec alors que Pays-Bas et Royaume-Uni donnaient le coup d'envoi d'élections européennes s'annonçant pourtant marquées par la montée des europhobes et populistes.
Les Pays-Bas ont eu la primeur d'un sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote : il fait état d'un score décevant pour le parti de Geert Wilders qui ne devrait toutefois pas entraver outre mesure la percée eurosceptique à l'échelle européenne, notamment en France et au Royaume-Uni.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.