dimanche 25 mai 2014

Démantèlement annoncé des camps de migrants à Calais : les associations abasourdies

Les associations d’aide aux migrants sont sorties ce mercredi de la rencontre avec le préfet Le plan du représentant de l’État est vécu comme une opération coup de poing à laquelle les associations semblent être prêtes à répondre par une action samedi.

Les associations ne s’attendaient pas à de telles décisions de la part du préfet. D’autant qu’elles soulignaient récemment la concertation qui a été menée sur le squat Victor-Hugo et la Maison du migrant. Mais l’information du traitement de la gale sur une journée alors qu’au même moment les camps seront détruits, est difficile à avaler. « Nous sommes estomaqués par cette réponse qui est à l’envers du dialogue instauré pour le squat Victor-Hugo », partage Maël Galisson, coordinateur à la plateforme de service aux migrants qui réunit la plupart des associations.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo.