dimanche 25 mai 2014

Bise à Gilles Jacob : l’actrice iranienne Leila Hatami s’est excusée

En faisant une bise au président Gilles Jacob, l’actrice Leila Hatami, membre du jury de Jane Campion, avait provoqué la colère des autorités de Téhéran. Dans une lettre rendue publique, elle a présenté ses excuses…
Un sacré coup pour la cause féministe. La seule qui aurait pu être choquée par "l'audace" de Gilles Jacob , 83 ans, et refuser cet hommage est l'actrice elle-même. Mais qu'elle soit obligée de présenter des excuses à des autorités religieuses pour ne pas être inquiétée dans son pays et ne pas mettre en péril sa carrière, montre le chemin à parcourir pour les femmes sur la voie de l'autonomie.
Leila Hatami calme le jeu. Critiquée par les autorités iraniennes pour avoir accepté de faire la bise au président du festival de Cannes, Gilles Jacob, la comédienne a écrit une lettre à l'Organisation du cinéma iranien pour présenter ses excuses
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo.