mercredi 30 avril 2014

Racisme : au Maghreb, les Noirs sont-ils des citoyens comme les autres ?

Le racisme est héla un problème partagé par de nombreux pays. Un journaliste de  Jeune Afrique s'est intéressé à la situation  des Noirs au Maghreb où bien qu'établies depuis parfois des millénaires, les populations noires souffrent d'un manque de visibilité, voire d'un racisme persistant.
Chapeau de paille à larges bords, costume sombre un peu fatigué, Abdul remonte le chemin qui serpente de la médina de Chefchaouen vers les villages perchés sur les hauteurs du Rif marocain. Employé dans un hôtel de la ville, il regagne son douar au soleil couchant. Il est berbère, dit-il, comme ses voisins blancs de la montagne, mais son ancêtre est arrivé il y a trois siècles du bilad es-sudan, le "pays des Noirs", au-delà du Sahara. L'aïeul faisait-il partie de l'Abid al-Boukhari, l'armée composée d'esclaves noirs qu'avait constituée au XVIIe siècle le sultan Moulay Ismaïl ?
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur la photo.