lundi 17 mars 2014

"Quand nous rêvions que les hommes et les femmes étaient égales", au Comédia , Mardi 18 mars, 20 h 45.

Si vous n'avez pas pu aller ce dimanche voir ce superbe spectacle, vous avez droit à une séance de rattrapage.Réservez auprès du théâtre Espace Comedia pour le spectacle de  Catherine LECOQ dont voici la ligne directrice.
" Une femme, tous les deux jours, meurt sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint ! "

" Les violences faites aux femmes", sous ce titre générique se cachent des violences physiques et morales, des discriminations et humiliations sexistes, souvent passées sous silence. Dans la sphère privée comme dans la sphère professionnelle, de plus en plus de femmes en couple, seules avec enfants, meurent ou sont en souffrance et soumises à des précarités accrues, sans pouvoir être protégées malgré les mains courantes ou plaintes portées. Après plusieurs spectacles, concerts, albums évoquant la sphère féminine, cette création s’imposait comme une évidence dans le parcours d’artiste et de femme de Catherine LECOQ. Militante de longue date au sein d’associations féministes, elle a eu envie de créer un spectacle qui mette en exergue l’éducation non-sexiste et non-violente, en passant par le jeu, le texte, la musique et la vidéo.
Si vous aussi, vous estimez que

« Les violences faites aux femmes constituent une véritable pandémie qui concerne toutes les sociétés, toutes les cultures, toutes les couches sociales ! Elles se reproduisent d’une génération à l’autre et constituent une part importante de la violence sociale. Elles doivent être considérées comme un fléau de santé publique ! » , vous serez à l'Espace Comedia, mardi 18 mars , à 20 h 45.