jeudi 5 décembre 2013

Le Théâtre Liberté, Egalité, Fraternité

Un billet écrit par Alex de la LDH La Seyne  après la lecture du programme de M Waquet, candidat FN à Toulon.
La campagne pour les municipales monte en puissance. Tous les candidats proposent leur programme, font des promesses, essaient de convaincre les Toulonnais.
On promet une baisse des taxes, de l'insécurité, la disparition des tags, plus de solidarité, une amélioration de l'Image de Toulon que ce soit sportivement ou culturellement.
Et dans ce domaine, un programme à retenu mon attention.
Celui de Jean-Yves Waquet, le candidat du FN.
Bien sûr, lui aussi, veut renforcer la sécurité, améliorer le cadre de vie, mettre fin au clientélisme. Rien de bien original.
Ce qui l'est plus, c'est la position du candidat sur la culture à Toulon et tout particulièrement sur le Théâtre Liberté. Quelques phrases du programme frontiste.
" Le Théâtre Liberté ne parle plus toujours français"
Oui, le Théâtre programme parfois des spectacles en langue parlée sur le pourtour méditerranéen; l'arabe, l'espagnol, le grec, l'italien,.
" L'argent public est au service d'une idéologie gauchiste et mondialiste nauséabonde".
Si être gauchiste, c'est vouloir faire découvrir la culture des autres, c'est inviter des artistes d'autres pays, alors oui, le théâtre est heureusement gauchiste.
" Nous assurerons la promotion de l'identité provençale et française à Toulon"
L'identité provençale et française  s'est toujours enrichie de l'apport des cultures étrangères.
Telo Martius  est une ville qui a accueilli de tous temps des personnes venues d'ailleurs:
Des femmes, des hommes et des enfants  venus d'autres régions françaises, des "gens du Nord", de pays limitrophes : des Italiens, des Espagnols,  des Algériens, des Tunisiens et même de contrées plus lointaines: des Vietnamiens, des Sénégalais, etc..
Il suffit de se promener dans les rues de Toulon à la recherche d'un resto pour se rendre compte de la richesse culinaire de notre ville.
Ill suffit de parcourir la programmation du théâtre pour découvrir la  valeur et l'originalité des spectacles présentés, il suffit d'être dans la salle pour partager avec un public jeune et varié des grands moments de communion artistique.
Bien sûr, parfois on ne parle plus toujours français sur la scène du Théâtre Liberté comme le regrette le candidat FN  mais dans la salle aussi. C'est justement cela qui fait la force de ce lieu de spectacle qui est tourné vers la Méditerranée.
Va-t-il  aussi regretter que l'Opéra de Toulon programme du Verdi, du Mozart, du Strauss?
Le Théâtre Liberté propose des spectacles contemporains,  innovants, mondialistes, respectueux de la culture de l'autre qui attirent les habitués des théâtres  mais aussi et c'est cela qui est formidable, toute une frange de la population qui découvre le charme et l'importance de la Culture.
De nombreux adhérents de notre section fréquentent  ce lieu de rencontres et d'échanges   qui fait honneur à Toulon. C'est un plaisir pour nous de retrouver à travers les différents spectacles et chez les  spectateurs de tout âge beaucoup des valeurs humaines que nous défendons.

Grâce aux prix pratiqués,  à la programmation et au public qui fréquente les salles, le Théâtre Liberté pourrait écrire sur sa façade " Théâtre Liberté, Egalité, Fraternité"