lundi 9 décembre 2013

La LDH soutient le film « Nous irons vivre ailleurs » de Nicolas Karolszyk

Zola est jeune, athlétique, gentil et cultivé. Il vit au Zaïre et cherche en vain, depuis trois ans, du travail. Il se décide, la peur au ventre, à quitter son pays de misère et embarque pour la France.
Au bout du calvaire que représente la traversée sur une pirogue à moteur, il est accueilli par la douane espagnole, puis à Paris à l’aéroport par la police des frontières. Zone d’attente, centre de rétention, tribunal : mais là se produit un petit miracle. Il tient au juge un discours d’une telle dignité et d’une telle honnêteté qu’un permis de séjour d’un mois lui est accordé.
Du coup cette histoire, tristement banale pour ceux qui défendent les migrants, prend de la hauteur. Zola est une sorte d’ange, capable de révolte violente face à un patron qui le fait travailler sans le payer, face à l’injustice de la loi qui fait de lui un clandestin expulsable, capable aussi de confiance et d’amour.
Pour plus d'infos, cliquez sur l'affiche