jeudi 5 décembre 2013

Drame au Bangladesh : le gouvernement se défausse sur l’UE plutôt que dassumer ses responsabilités

Communiqué du Forum citoyen pour la responsabilité sociale des entreprises (FCRSE), dont la LDH est membre 
Sans dispositions contraignantes en matière de RSE, les propositions de la ministre du Commerce extérieur rejoindront la longue liste des propositions sans lendemain.
Nos organisations regrettent que lors de la présentation, le 2 décembre, par la ministre du Commerce extérieur, du rapport du Point de contact national (PCN) de l’OCDE sur la filière textile-habillement, le gouvernement français n’ait pas saisi l’opportunité de proposer la mise en œuvre de mesures contraignantes pour les multinationales.
Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, avait saisi le PCN le 17 mai dernier, à la suite du drame du Rana Plaza, qui avait provoqué la mort de plus d’un millier d’ouvriers du textile. Ce rapport avait pour objectif de clarifier ce que devrait être une « conduite responsable des entreprises multinationales et la portée de leur responsabilité vis-à-vis de leurs “relations d’affaires” à travers la chaine d’approvisionnement ».
Si nous saluons la reprise, dans les conclusions du rapport du PCN, d’un certain nombre de recommandations portées par la société civile, nos organisations regrettent vivement que le gouvernement n’exige pas leur mise en œuvre