dimanche 17 novembre 2013

"Patron ! Un café pour un inconnu ! Un café suspendu !"

Le café suspendu, vous connaissez  ? 
Il s’agit tout simplement de commander deux cafés, et de n’en consommer qu’un  : le second est mis «  en attente  », prépayé à l’intention de toute personne, dans le besoin, qui en ferait la demande. Le patron du bar affiche alors les tickets des cafés prépayés sur sa vitrine, ou près de la caisse, pour en informer les personnes intéressées.
Pourquoi parler du café suspendu dans un blog de la Ligue des Droits de l'Homme?
Parce que toutes les actions solidaires, tout ce qui peut favoriser et renforcer les leins entre des personnes de bonne volonté ne peut qu'^ter favorable au développement des Droits de l'Homme.
Défendre les droits de l'Homme, c'est respecter l'autre, avoir de l'empathie pour lui et essayer de trouver des solutions apparemment de peu d'importance pour améliorer la condition d'un inconnu qui a besoin de nous.
Pour plus d'infos cliquez sur la photo.